Bien évidemment le mieux est d’aller voir le dentiste pour un bilan régulier avant même d’avoir mal aux dents. Mais une fois que le mal de dent est installé, que faire ? Si une visite chez le dentiste s’impose, quelques astuces et remèdes naturels sont à connaître pour calmer la douleur dentaire en attendant son rendez-vous.

Dans quel cas avons-nous mal aux dents ?

Plusieurs pathologies peuvent être à l’origine du mal de dents. Cela peut être par exemple une carie, un saignement des gencives, une gingivite, un abcès, le bruxisme (c’est à dire un grincement involontaire des dents), ou encore l’arthrite.

Si votre dent ne peut pas être soignée par votre dentiste, celui-ci pourra vous conseiller la mise en place d’une prothèse ou bien d’un implant dentaire.  Ce soin peut aussi être la cause de certaines douleurs les jours qui suivent, une fois les effets de l’anesthésie locale dissipés.

Le saviez-vous :Quelle est la différence entre un implant et une prothèse dentaire ?
Les implants dentaires sont de petits vis en titane implanter directement dans l’os de la mâchoire. Le délai de cicatrisation va de 2 à 3 mois en fonction des patients. L’implant va faire office de racine artificielle. Dessus sera fixé un faux-moignon et une prothèse. En fonction des techniques de pose utilisées par les cabinets d’implantologie dans les Côtes-d’Armor ou ailleurs en France, le prix d’un implant dentaire sur la mâchoire complète n’est pas forcément plus excessif que la pose d’implants simples, en fonction des cas.

Quant au prix de la prothèse dentaire, il évolue en fonction de la prothèse choisie. Une prothèse dentaire est une couronne ou un bridge fixée sur un implant.

Quelles sont les plantes qui calment les douleurs dentaires ?

La réglisse

La réglisse que l’on appelle également bois doux est reconnue pour ses effets anti-inflammatoires sur les muqueuses, mais également sur la paroi buccale. Mâcher ou sucer un bâton de réglisse peut être indiqué pour calmer les douleurs dentaires liées aux parodontites.

Le giroflier

Le clou de girofle est excellent contre le mal de dents. Ces propriétés antibactériennes et antalgiques le rendent efficaces contre de nombreuses affections bucco-dentaires. Il peut également être utilisé sous forme d’huile essentielle (se renseigner préalablement sur la posologie).

La Myrrhe

On reconnaît à la myrrhe des vertus antiseptiques, antibactériennes et anti-inflammatoires. Employée sous forme de teinture ou d’infusion, cela la rend très efficace pour combattre les douleurs liées aux gingivites.

Ces conseils ne remplacent pas l’avis d’un médecin, d’un dentiste ou d’un pharmacien. Si les symptômes persistent, consultez rapidement un professionnel de santé. Si vous avez des antécédents médicaux et que vous suivez un traitement, prenez conseil auprès de votre pharmacien avant de suivre un traitement phytothérapeutique.  


La valériane est une plante utilisée depuis des siècles pour soigner de nombreux maux. Grâce à ses effets sédatifs et relaxants, la valériane se révèle efficace contre les insomnies, l’anxiété et l’angoisse tout en améliorant l’humeur et la concentration. Une plante qui semble donc faite pour les retraités, qui connaissent des troubles de l’humeur et un sommeil de moins bonne qualité avec l’âge. Mais elle n’est pas que bénéfiques pour les séniors ! Zoom sur une plante aux multiples bienfaits.

Continue reading


Quoi de plus naturel que des plantes pour repousser et éloigner tous les petits compagnons indésirables de nos maisons et jardins ? Menthe, sarriette, mélisse… Découvrez les propriétés de ces plantes alliées et leurs cibles privilégiées et chassez les parasites qui vous dérangent ou détériorent votre jardin.

La menthe pouliot (mentha pulegium)

menthe-pouliot-insecte

Outres ses effets bénéfiques en huile essentielle, la menthe pouliot trouve sa plus grande efficacité dans la répulsion des limaces.

La plante, fraîche ou sèche, est également utilisée comme répulsif contre les mites alimentaires, les puces, les fourmis ou les souris, qui détestent l’odeur de menthe. La plante est donc disposée dans les maisons et greniers pour éviter les attaques de rongeurs et protéger les stocks de graines.

Bon à savoir : une infusion forte appliquée sur le visage éloignera les moustiques en été !

La rue des jardiniers (Ruta graveolens)

ruta-graveolens-insecte

Egalement appelée « rue fétide », la rue des jardiniers possède un effet répulsif sur de nombreux insectes, et tout particulièrement sur les mouches. De par sa floraison jaune et son joli feuillage bleuté, elle est aussi très appréciée pour son aspect décoratif.

Plantée à proximité des rosiers et des framboisiers, l’efficacité sera encore meilleure. La plante séchée peut quant à elle être utilisée dans les placards comme anti-mites, et au jardin pour éloigner les chats.

La mélisse officinale (Melissa Officinalis)

melisse-officinale-repulsif

La mélisse officinale est utilisée comme répulsif contre les fourmis, mais aussi contre les mouches. Elle peut être directement frottée sur la peau même si l’utilisation de l’huile essentielle est plus efficace.

Bon à savoir : elle est très agréablement aromatique et son parfum dure longtemps après qu’elle ait été cueillie !

La sarriette commune (satureja hortensis)

sarriette-commune-repulsif

Si la sarriette commune est principalement utilisée pour éloigner les mouches, elle éloigne aussi les insectes nuisibles si elle est cultivée à proximité des haricots dans un potager.

Absinthe, tanaise commune, ciboulette, géranium… De nombreuses autres plantes sont de redoutables répulsifs contre les nuisibles ! N’hésitez pas à vous renseigner et à tester !

Enregistrer



Fatigue, allergies, rhume… Les transitions de l’hiver au printemps ne sont pas toujours faciles pour l’organisme. En avril, il ne faut pas se découvrir d’un fil et alors que les températures passent du 20 au 3 degrés en quelques jours, il faut aider le corps pour calmer ses maux, l’apaiser et le lancer tranquillement et naturellement vers la saison chaude. Voici donc les 5 plantes médicinales à consommer pour passer de l’hiver au printemps en forme :

L’oignon contre les rhumes

plantes-hiver-printemps-5

Vous avez peut-être pu profiter de votre location à Méribel pour prendre un bol d’air frais pendant les vacances de Pâques. Mais avec les changements de températures, les rhumes sont fréquents. Si vous avez pris froid en montagne, l’oignon sera votre allié. Faites macérer 100 grammes de rondelles d’oignon émincées pendant une journée. Ensuite faites-les bouillir dans 20 centilitres d’eau pendant une vingtaine de minutes. Cela vous donnera un sirop à consommer 2 à 5 fois par jour en cuillère pour vous aider à guérir.

La verveine contre la fatigue

plantes-hiver-printemps-1

Malgré les vacances à la montagne et le confort de votre location à Valmorel, vous êtes revenu fatigué ? Ça n’est pas un hasard. L’hiver épuise, tout comme le froid et le manque de soleil. La verveine va vous aider à vous rebooster. En tisane le soir avec de la citronnelle, la verveine vous aidera à dormir et apaisera votre corps.

La Reine-des-Près contre la fièvre

plantes-hiver-printemps-2

La fièvre est aussi une plaie dans les changements de saisons. C’est là qu’intervient la Reine-des-Près. Cette plante se consomme en tisane comme la verveine. Profitez de vos vacances, bien au chaud dans votre location à La Plagne, pour en boire tous les soirs. Vous verrez qu’elle apaisera rapidement la fièvre.

Le houblon contre le stress

plantes-hiver-printemps-4

Quand on dit houblon, on pense aussitôt à la bière. Et pourtant, cette plante a d’autres vertus ! Consommez-la en tisane, à raison de trois tasses par jour dont une avant d’aller au lit et vous constaterez que vous êtes moins stressé et que vous dormez mieux.

La guimauve contre les maux de gorge

plantes-hiver-printemps-6

La guimauve est une plante herbacée reconnue pour ses vertus apaisantes pour la gorge. On peut obtenir un sirop par décoction de 20 grammes de racines séchées dans 50 centilitres d’eau que l’on fait bouillir pendant une dizaine de minutes. Filtrez puis ajouter un kilo de sucre que vous faites cuire. Cela doit donner un mélange sirupeux. Laissez refroidir puis buvez ce sirop lorsque vous êtes pris de toux sèche.