Plantes et animaux : connaître les dangers

Un joli jardin ou de belles plantes dans son appartement, cela fait toujours rêver. Mais attention à nos animaux domestiques ! Certaines plantes s’avèrent en effet nocives et même dangereuses pour nos compagnons à quatre pattes.

Chat noir qui renifle une tulipe violette

Les plantes toxiques pour les animaux

Il existe environ 700 plantes qui contiennent des substances toxiques néfastes pour nos animaux. Elles peuvent dégager des allergènes ou irriter par respiration ou par contact. Parmi les plantes les plus courantes, on trouve les rhododendrons, les azalées, l’aloe vera, le philodendron, la dieffenbachia, la poinsettia ou encore le spathiphyllum. Le mieux est, bien entendu, de vous débarrasser de ces plantes. Si vous souhaitez malgré tout les conserver, veillez à les installer dans un lieu où votre animal ne se rend jamais. Sachez que la dangerosité de ces plantes dépend également de plusieurs facteurs, dont leur variété, la saison, ou encore le type d’animal de compagnie que vous possédez.

Plantes et animaux : quels sont les risques ?

Les troubles peuvent être très variables. Il peut s’agir d’irritation des muqueuses, de problèmes gastriques, nerveux ou respiratoires. Certaines racines peuvent également créer une paralysie ou des troubles cardiaques. Les félins peuvent également être sujets à des convulsions. Une intoxication aux plantes chez un animal peut aller jusqu’à la mort de celui-ci dans les cas les plus graves.

Plantes et animaux : les symptômes à surveiller

Plusieurs signes peuvent indiquer que votre animal a été en contact avec une plante dangereuse pour lui : les babines enflées, des rougeurs aux oreilles, ou encore une salivation excessive. Si vous repérez ce genre de signes, commencez par laver la gueule de votre animal. Si les symptômes persistent ou empirent, avec, par exemple, des vomissements, emmenez-le en urgence chez le vétérinaire.

L’alimentation des chats pour qu’ils évitent les plantes toxiques

Les chats ont des besoins nutritionnels qui peuvent les pousser à s’attaquer à des végétaux. Il est donc important de veiller à leurs apports nutritionnels, qu’il s’agisse de croquettes pour chat ou d’herbe à chat. L’herbe à chat est en fait un mélange de graminées contenant seigle, orge, blé, qui favorise la digestion. En donnant une alimentation adaptée à votre animal, cela évitera qu’il soit tenté par une plante inconnue ou dangereuse.

Plantes et animaux : les précautions d’usage

Après avoir écarté les plantes dangereuses pour votre animal, veillez à bien le protéger des petits désagréments de la nature. Il est particulièrement important d’équiper votre compagnon à quatre pattes contre les tiques et les puces avec, par exemple, un collier Seresto. Et même bien protégé, il faut régulièrement vérifier qu’aucun parasite n’a attaqué le pelage de l’animal.