Zoom sur les bienfaits de l’arbre à thé

Photo d'un arbre à thé, aussi appelé melaleuca alternifolia

Originaire d’Australie, l’arbre à thé, aussi appelé tea tree, Melaleuca alternifolia ou bien mélaleuque à feuilles alternes, est un arbre qu’il ne faut pas confondre avec le théier, qui produit les feuilles de thé. De sa tige et de ses feuilles, on peut extraire une huile essentielle, utilisée pour soigner de nombreux maux.

Soulager les brûlures

Au même titre que l’aloe vera, l’huile essentielle d’arbre à thé est réputée pour ses vertus apaisantes. Elle entre notamment dans la composition des compresses pour brûlure Burnshield.

Ces dernières sont très pratiques pour soigner les brûlures car elles permettent de soulager instantanément la douleur en refroidissant la blessure, sans adhérer aux tissus. Utilisées par les secouristes, ces compresses ont également toute leur place dans votre armoire à pharmacie.

Quels gestes de premiers secours adopter en cas de brûlure ?

D’une manière générale, la première chose à faire en cas de brûlure est de refroidir la blessure. Pour cela, passez la zone sous l’eau à une température tempérée jusqu’à ce que la douleur disparaisse. Si la blessure présente des cloques, ne les percez sous aucun prétexte. Pour les blessures graves, alertez les secours. En attendant leur arrivée, protégez la blessure sans la couvrir directement pour éviter une adhérence avec les tissus.

Pour savoir exactement comment réagir et quels gestes adopter dans quelles situations, vous pouvez participer à un stage de premiers secours. A l’aide de maquillage de secourisme, les instructeurs vous mettront en situation en recréant une fausse blessure. Cela vous apprendra à identifier le type de brûlure et à réagir en conséquence.

Affections cutanées

Plusieurs études ont été menées pour démontrer que l’arbre à thé possédait des propriétés antiseptiques, antibactériennes, antimicrobiennes, antivirales et antifongiques, avec des résultats plus ou moins concluants.

Néanmoins, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) admet l’utilisation d’huile essentielle d’arbre à thé dans le traitement de certaines affections cutanées :

  • Acné ;
  • Pied d’athlète ;
  • Bromidrose ;
  • Mycose des ongles…

Dans ces cas-là, on recommandera l’application localisée de l’huile essentielle 2 à 3 fois par jour, soit sous sa forme pure, soit diluée dans une crème par exemple.

Autres utilisations

On prête également d’autres vertus à l’huile essentielle d’arbre à thé, sans que celles-ci soient véritablement reconnues.

En shampooing par exemple, elle pourrait permettre de lutter contre les pellicules. Toujours dans le soin des cheveux, elle pourrait être combinée à la lavande pour former des traitements anti-poux.

Enfin, grâce à sa propriété antiseptique, l’huile essentielle de melaleuca pourrait s’avérer efficace dans les solutions de bain de bouche, pour lutter contre la mauvaise haleine.